Le lac de Grand Lieu

Le lac de Grand-Lieu est un lac situé en France, dans le département de la Loire-Atlantique. Situé au sud-ouest de Nantes (les communes de Bouaye et Saint-Aignan-Grandlieu qui le bordent au nord font partie de la communauté urbaine Nantes Métropole), ainsi qu’à une dizaine de kilomètres au sud de la Loire, il s’étend en quasi-totalité sur le territoire de la commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.

C’est une réserve naturelle très bien préservée et très difficile d’accès. Un des endroits permets d’accéder à une cabane d’observateur et m’a permis avec Antoine, d’observer des oiseaux que je n’avais jamais vu d’aussi près même si avec le téléobjectif sigma 150/600, les oiseaux restent à bonne distance.

Le premier oiseau est un Héron pourpré. Il possède un plumage brun violacé avec les ailes gris ardoisé, la poitrine brun-roux, l’abdomen noir et les flancs et les scapulaires roux pourpré. Nous l’avons vu se poser, mais à cette distance, ses couleurs et les nénuphars, il était presque impossible de le voir. Il mangeait des écrivisses américaines qui pullulent dans ce lac malheureusement.

Héron pourpré
Héron pourpré

Le crabier se caractérise par une couleur générale chamois soutenu ou brun clair. Son bec grisâtre en toutes saisons devient bleu-turquoise au moment de la reproduction. Ses pattes sont orangées.

Crabier chevelu

Le Grèbe castagneux est le plus petit et le plus trapu des grèbes. Il est immédiatement identifiable à sa petite tête ronde, son petit bec mince aux commissures pâles souvent visibles et son inimitable façon de flotter comme un bouchon, l’arrière du corps tronqué.

Grèbe castagneux
Une mouette

Étiquettes :

Related Post